fbpx
A la une Actualités Culture

Marley d’or 2021: La réconciliation à travers le reggae

MARLEY D’OR 2021

L’espace du Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO) a réuni le 22 mai 2021 les adeptes de la musique reggae pour la 8ème édition du Marley d’or. Ce festival de la musique reggae est placé sous le signe de la réconciliation. Le Marley d’or de cette année s’est tenu sous le patronage des ministres de la réconciliation du Burkina et de la Côte d’Ivoire.

C’est un Ismo Vitalo tout heureux qui s’est confié à la presse après son sacre à cette 8ème édition du Marley d’or. ‹‹ Je suis très ému. Il faut le dire haut et fort. J’ai compris que les Burkinabè sont avec moi et qu’ils aiment vraiment ma musique. Tout ça, c’est une manière de me dire de travailler encore plus parce que c’est le travail qui paye. Je dis merçi beaucoup à tous mes fans et à tous les Burkinabè qui ont cru en moi et à mon album. Je suis très très heureux. ››, a confié l’artiste.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_20210523_005714-1024x768.jpg.
Ismo Vitalo recevant son prix du Marley d’or des mains des autorités

Les organisateurs du Marley d’or ont voulu, à travers ce festival, véhiculer le message du Jah qui est ‘‘ Peace, Love and Harmony ’’, c’est-à-dire Paix, Amour et Harmonie.
Pour Madess, Commissaire général du festival, l’objectif recherché est atteint. ‹‹ C’est un sentiment de joie. Vous avez vu le monde, les autorités et les vibrations que les artistes ont données ››, a-t-il fait remarquer.
Le ministre de la réconciliation nationale de la Côte d’Ivoire et son homologue de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina ont exprimé leur fierté. Pour Kouadio Konan Bertin dit KKB, ‹‹ c’était une belle soirée. Je voudrais féliciter les organisateurs, surtout pour leur inspiration de placer ces manifestations sous le signe de la réconciliation, de la cohésion nationale et de la paix. Il faut que les jeunes de la sous-région s’investissent pleinement dans le processus de la paix parce que ce dont il est question, c’est notre avenir.›› a affirmé KKB .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_20210522_211955-2-768x1024.jpg.
Les ministres Kouadio Konan Bertin (g) et Zephirin Diabré

‹‹ Le reggae est un concentré de nos valeurs culturelles, en d’autres termes, l’amour, la paix, le partage, l’unité comme facteurs d’intégration. La Côte d’Ivoire est là, il y a d’autres nationalités qui sont là et à travers la Côte d’Ivoire, c’est toute la sous-région qui est représentée ››, a renchéri le ministre burkinabè de la culture, Elyse Thiombiano.
En plus du premier prix, l’artiste a remporté le prix Marley d’or du public et est reparti avec une somme estimée à plus de 3 millions de francs CFA. Le comité d’organisation a reçu 2 millions du ministre ivoirien de la réconciliation . Le thème de cette 8ème édition du Marley d’or est ‹‹ Le reggae, facteur d’intégration et de la réconciliation.››

Elyse Thiombiano, ministre de la culture, des Arts et du Tourisme

Samuel MOKO

Related posts

Niger : le pays enregistre deux foyers de grippe aviaire hautement pathogène à virus A

appmanager

Le Mouvement des Transporteurs contre l’Installation de la vie chère au Burkina Faso s’inquiète d’une probable vie chère

appmanager

Haïti: Etat de siège et 15 jours de deuil national

Denise Coulibaly

Laisser un commentaire

CAPTCHA