fbpx
Actualités Politique

Lancement campagne de vaccination contre le covid-19

Pr Charlemagne Ouedraogo

La campagne d’administration du vaccin AstraZeneca a commencé ce matin du 02 juin 2021 au CMU du secteur 30 de Ouagadougou. Au côté du ministre de la santé, plusieurs autorités ont reçu leur première dose de vaccin. Une façon de donner l’exemple avec les débats qui se font sur la fiabilité du vaccin AstraZeneca.

Le ministre de la santé, le professeur Charlemagne Ouédraogo a reçu sa première dose de vaccin contre le covid-19 le 2 juin 2021 devant de nombreux journalistes. Le chef du département de la santé a reçu sa dose au Centre Médical urbain du secteur 52 de Ouagadougou. Son geste a pour but d’inciter les populations à adhérer à la campagne de vaccination contre le Covid 19 au Burkina Faso.
Après les nombreuses barrières érigées par les autorités burkinabè contre le covid-19, le vaccin astrazeneca vient compléter le dispositif.

Ici, Charlemagne Ouédraogo, ministre de la santé , reçoit sa première dose de vaccin Astrazeneca pour ouvrir la voie à la campagne nationale de vaccination. Il a fait savoir qu’ << en attendant demain je me porte très bien, je fais le vaccin pour montrer que mon discours corrobore avec mes actes. Nos partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent, ont aussi fait le vaccin ce matin. Donc aujourd’hui, nous avons toutes les autorités qui sont là pour nous accompagner, elles ont toutes fait leur vaccin. Alors je voudrais m’adresser à la population, n’attendez pas. Aujourd’hui, nous avons beaucoup plus de raison de nous engager dans la vaccination, parce que nous avons pu contrôler la pandémie jusque-là à travers l’engagement de chacun de nous. Et c’est maintenant même que la vaccination a un intérêt pour améliorer la santé de la population >> .

Charlemange Ouedraogo, ministre de la santé, entouré du maire de Ouagadougou (à sa droite) et de la représentente de l’OMS (à sa gauche)

Sur la fiabilité du vaccin, les burkinabè peuvent être tranquilles car l’organisation mondiale de la santé (OMS) dont la représentante était su place a , dans ses propos confirmé de l’efficacité du vaccin AstraZeneca.

« Soyez tout à fait rassurés, ces vaccins ont été fournis par l’intermédiaire de la COVAC . Je voudrais vous dire que AstraZeneca est un bon vaccin parmi tant d’autres. Avec ce lancement, le Burkina Faso intègre la campagne mondiale de vaccination contre le covid-19. Le vaccin est un outil qui s’ajoute à toutes les mesures que vous connaissez, il ne vient pas remplacer les autres mesures», a laissé entendre Dr Alimata Diarra.
Pr Charlemagne Ouedraogo a interpellé les journalistes sur les fakesnews qui circulent sur les réseaux sociaux autour du vaccin.
Au total 115.000 doses de vaccin contre le covid-19 ont été livrées au Burkina Faso pour cette première phase de campagne.

une équipe médicale de la campagne de vaccination contre le Covid 19

Samuel Moko

Related posts

Festival Fango: les jeunes Yadsés veulent péreniser leurs danses traditionnelles

appmanager

Les promoteurs immobiliers demandent une assise nationale sur le foncier

Denise Coulibaly

Ouagadougou :croisade contre les occupations de la voie publique

appmanager
fr_FRFrench