Actualités Politique

MPP : le sort des militants indisciplinés en étude en attendant un éventuel congrès

« Revoir le fonctionnement du parti et prendre des sanctions contre des militants « indisciplinés », c’est ce qui a réuni le Bureau politique national du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) au cours d’une session à huis clos le samedi 10 avril 2021 à Ouagadougou. Au cours de cette entrevue, l’idée d’organiser un congrès extraordinaire du parti a été évoquée mais aucune n’a été arrêtée. Néanmoins, le thème est en réflexion et des commissions ont été installées.

La séance a débuté avec l’examen des activités du parti. Parlant de ces activités, le vice-président du MPP, Clément P. Sawadogo a précisé qu’il s’agit « des questions politiques, notamment la relecture du code électoral afin que, dans le cadre des débats en cours qui ont consacré au report du municipal, nous puissions aussi donner notre avis.»

La réunion a également servi de cadre aux participants d’échanger avec la commission de contrôle et de vérification qui a statué sur des nouveaux cas d’inconduite lors des élections présidentielle et législatives de novembre 2020. Des sanctions ont été prononcées  lors de la précédente session du BPN mais il y a de nouveaux cas à examiner à en croire Clément Sawadogo.

Ni le nombre, ni les identités des militants incriminés n’ont été dévoilés mais le 1er Vice-président a laissé entendre qu’il y aura « des sanctions d’exclusion à l’encontre de certains militants visiblement fautifs, dont les fautes ne souffrent d’aucun débat », puis de suspension et d’avertissement pour d’autres.

Omar COMPAORE

Related posts

Le nouveau chef de file de l’opposition prend langue avec le président du Faso

appmanager

Lutte contre la fraude : la Brigade mobile des Douanes de Manga frappe fort

appmanager

Affaire Thomas Sankara : Blaise Compaoré et 13 autres personnes inculpés

appmanager

Laisser un commentaire