fbpx
A la une Actualités Politique

Connection perturbée, le mouvement le Balai Citoyen pense que c’est fait à dessein avec les appels à mobilisation contre le convoi de l’armée française

balai citoyen

Le mouvement a réagi ce lundi 22 novembre 2021 sur sa page Facebook, pour dénoncer ces 03 jours d’interruption du réseau internet par les trois téléphonies mobiles du pays. Il dit être étonné de leur silence sur cette perturbation. Pour le mouvement, c’est une restriction de la liberté d’expression.

L’intégralité de la déclaration

Depuis la nuit du samedi 20 novembre 2021, Internet a été complètement coupé sur les téléphones pour les utilisateurs de données mobiles.

Tout porte à croire qu’il s’agit d’une coupure délibérée qui pourrait être liée aux conséquences des manifestations de Kaya visant à interdire le passage d’un convoi militaire français en partance pour le Niger.

Cette restriction de l’internet mobile pour utilisateurs de smartphone pourrait également être liée aux réactions hostiles de l’opinion vis-à-vis du gouvernement dans la gestion de l’attaque terroriste de INATA ayant coûté la vie à 53 gendarmes au moins.

ORANGE, MOOV et TELECEL, les trois compagnies de téléphonie mobile, n’ont pas communiqué sur cette situation qui est une première au Burkina Faso.

S’il s’avère que cette coupure de l’internet est volontaire et concertée, aux fins de priver les citoyens d’un moyen de communication et de revendication, ce serait la preuve que le pouvoir Burkinabè est plus que jamais un prédateur des libertés individuelles et collectives, particulièrement la liberté d’expression.

Le Balai Citoyen

Related posts

JNP 2021 : «Les sociétés immobilières dépiècent les terres comme un mouton de tabaski » a déploré Bassiaka Dao, président de la CPF

Omar Compaoré

Transition : les 40 membres du Conseil d’Orientation et de Suivi (COST) nommés

Omar Compaoré

« C’est le PAREN qui devrait conduire le processus de la réconciliation nationale » selon Abdoul Karim Sango, président du comité de réorganisation du PAREN

appmanager

Laisser un commentaire