fbpx
A la une Actualités Politique

2ème congrès extraordinaire du MPP : Simon Compaoré partira ou partira pas ?

Présidium du 2ème congrès extraordinaire du MPP

La nouvelle équipe dirigeante du parti au pouvoir, le MPP sera connu dimanche prochain. Le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) tient depuis ce matin du vendredi 24 septembre 2021 son 2ème congrès extraordinaire consacré à la restructuration des instances du parti. Après avoir fait un tour d’horizon sur la situation nationale, le président du MPP a invité les 3500 délégués venus des 45 provinces du Burkina à une assiduité aux travaux de ce congrès dit congrès de maturité.

Simon Compaoré parlera ou ne partira pas de la présidence du MPP ? Une chose est sûre, un nouvel organe dirigeant sortira de ce 2ème congrès extraordinaire. Une nouvelle équipe qui devra relever plusieurs défis dont celui des élections municipales de 2022.  Dans son discours, le président du parti , Simon Compaoré a invité ses militants à l’union, car pour lui : « Nos structures doivent être revigorer pour insuffler une nouvelle dynamique  à même de faire vivre et animer le parti au centre comme à la périphérie en se nourrissant toujours de la sève vivifiante de notre peuple dans toutes ses composantes . Le MPP doit être le parti où règne l’unité, la discipline, la cohésion la clairvoyance et la sagesse politique. C’est pourquoi nous devons adapter nos structures à l’évolution sociale, politique et économique et le porter toujours de l’avant pour un Burkina digne, intègre et  prospère. Je voudrais inviter la direction politique du parti qui sera issue de ce congrès  à s’atteler en urgence à prendre les dispositions idoines pour relever avec brio les défis des élections municipales de 2022. Nous devons sortir de ce congrès de la maturité, nous engager résolution dans la poursuite du renforcement du MPP. ».

En plus de redynamiser le MPP dans l’union, la nouvelle direction du parti du soleil levant devra palier aux fléaux de la jeunesse de même qu’aux crises sécuritaire et sanitaires. Et Simon Compaoré a invité les militants à cultiver la bonne gouvernance et donc à l’écouter : «  le présent congrès extraordinaire, tout en se tenant dans un contexte difficile au plan sécuritaire et sanitaire reste chargé d’espoir pour le renforcement du leadership du MPP, la promotion de la femme et de la jeunesse dans la dynamique de construction d’un Burkina prospère. Les défis qui se présentent au MPP, parti au pouvoir pour la marche vers ce Burkina prospère exigent une politique économique patriotique et nationaliste mais intégrée dans la communauté africaine. Un rôle stratégique de l’Etat dans le développement économique, une bonne production des richesses afin d’opérer une juste répartition des fruits de la croissance. Une culture de la croissance avec une  particulièrement lutte acharnée contre la corruption. ».

Ce 2ème congrès extraordinaire du MPP consacré à la restructuration du parti referme ses portes ce dimanche.

Related posts

Discours de Mahamat Idriss Deby à la Nation : Le nouveau président du Tchad appelle les Tchadiens à l’union

appmanager

Soulever de bûches: le champion Iron Biby détrône le lituanien Zydrûnas Savickas, 16ans après

Denise Coulibaly

𝐌𝐏𝐒𝐑 : le nouveau chef de l’Etat burkinabè s’est adressé à la nation pour la première

Denise Coulibaly

Laisser un commentaire

CAPTCHA