fbpx
A la une Actualités Politique

Les robes noirs de l’UEMOA en croisade contre la corruption dans leurs rangs

2ème congrès UEMOA

Croisade contre la corruption dans les couloirs de la justice, c’est sur ce sujet que les avocats de l’espace UEMOA réfléchissent depuis ce mardi 21 septembre 2021 ; Et c’est partie pour 03 jours de débats afin de trouver des solutions pour lutter contre ce fléau qui va grandissant. Le bureau des avocats de l’espace UEMOA anime une table ronde qui constitue le 2ème congrès de cette faitière.

Au cours de ce 2ème congrès, les avocats de l’espace UEMOA réfléchissent autour du thème : « justice et corruption ». Pour Maître Sédjro Koffi Dogbeavou président de la conférence des Barreaux de l’espace UEMOA ce thème est à la fois vieux et d’actualité. Pour lui, en choisissant ce thème, les avocats de l’UEMOA ont décidé de balayer devant leur porte.

Pour le Me Sédjro Koffi Dgbeavou, cette table ronde est importante pour la profession, car : « les avocats sont des acteurs principaux de la justice. Et il n’est pas un secret, nous sommes gangrené dans les toutes les structures que ce soit étatique ou privé de la corruption qui est devenu un grand fléau. Les avocats de l’espace ont décidé de balayer devant leur porte. Nous allons y réfléchir pendant les 03 jours à venir et nous accoucherons certainement de certaines conclusions qui seront portées à votre connaissance. ».

Le président du Faso, président de la cérémonie d’ouverture du congrès a salué ledit thème. Pour Roch Marc Christian Kaboré, la corruption est un sujet transversale qui mérite réflexion, car : « il y a beaucoup de dispositions à prendre mais la première base c’est déjà le comportement même de l’homme à dire non à la corruption et à pouvoir avancer. C’est ça la première base. Le reste c’est pour encadrer, comme on le dit, les brebis galeuses. J’espère qu’au sorti de l’ensemble de cette rencontre les différentes orientations qui vont être faites au niveau des hommes de la justice vont permettre de prendre des dispositions qui nous permettent de mener cette lutte qui gangrène le développement de nos différents pays et qui je dirai au niveau des différents appareils de l’Etat que des situations qui ne permettent pas d’âtre efficace sur les résultats que nous devons apporter au développement de nos pays. Je me réjouis de ce thème et je voudrais les encourager à ce que les conclusions soient de hautes factures pour permettre d’avancer ».

Ce congrès des avocats de l’espace UEMOA qui se tient dans la salle de conférence de Ouaga 2000 prendra fin ce jeudi 24 septembre 2021. Il permettra aux participant (e)s de proposer des solutions pour éradiquer la corruption dans le monde judiciaire.

Related posts

Festival Fango: les jeunes Yadsés veulent péreniser leurs danses traditionnelles

appmanager

Goré, le rendez-vous annuel de la culture dans la Gnagna tenu à bonne date

Denise Coulibaly

Burkina Faso : une importante quantité de chanvre indien saisie par le Poste des Douanes de Nako dans le Sud-ouest

appmanager

Laisser un commentaire

CAPTCHA