fbpx
Actualités Politique

Des jeunes femmes de 6 partis outillées en leadership politique

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MO4-1024x576.jpg.

La coordination des jeunes leaders politiques de « Program for Young Politicians in Africa (PYPA)» 2021, a sensibilisé une trentaine de jeunes femmes militantes de 6 partis politiques du Burkina Faso en leadership politique. L’ouverture de la formation a eu lieu le jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est MO5-1024x576.jpg.
Les participants et les organisateurs de la formation

« Implication de la jeune femme dans les instances décisionnelles des partis politiques», c’est le thème choisi par la coordination des jeunes leaders politiques (PYPA) 2021du Burkina Faso pour échanger avec les jeunes femmes issues de 6 partis politiques. Cette formation va permettre aux jeunes femmes de s’engager davantage dans la politique et d’avoir confiance en elles-mêmes. « La jeunesse est utilisée par les politiciens, mais quand vous prenez les tâches, les femmes sont toujours en arrière. Soit elles sont chargées des finances, soit des couches sociales, mais jamais en avant. Nous avons voulu outiller les jeunes filles à avoir confiance en elles-mêmes pour réclamer des postes, pour savoir que dans les instances décisionnelles, elles peuvent également siéger autant que les garçons et agir valablement pour le développement de leurs partis politiques et pour le pays en général», a expliqué Léonce Dao, coordonnateur des jeunes leaders politiques.
L’objectif rechercherché à travers cette initiative est d’inciter les responsables des partis politiques à intégrer davantage les femmes dans les instances décisionnelles. « Autour de la jeune fille, il y a beaucoup de discriminations et pour prouver aux gens que parfois, la jeune fille est plutôt courageuse et peut-être même plus battante que les hommes, cela fut mon engagement, cela fut les raisons pour lesquelles, j’ai décidé de m’engager en politique et pouvoir aussi apporter ma pierre au développement de ce pays », a-t-elle précisé. A l’issue de cette formation,  » nous aimerons que chaque parti politique représenté à l’Assemblée Nationale puisse prendre l’engagement de mettre au moins une femme ou deux dans ses instances décisionnelles », a ajouté Brigitte Bado, membre de PYPA 2021.

La coordination des jeunes leaders politique du programme «PYPA» 2021 est financée par l’Institut Général Tiémoko Marc Garango pour la Gouvernance et le Développement (IGD). Elle regroupe des jeunes du MPP, de l’UPC, du CDP, de l’ADF/RDA, de l’UNIRS/ PS et du NTD.

Samuel MOKO

Related posts

Journées du Cinéma Amateur de Ouagadougou : plusieurs pays africains présents à cette 2ème édition

appmanager

Affaire piste d’atterrissage secret : « ces allégations ne sont pas confirmées » selon le commandant du COTN

sidiki maitre

Universités publiques du Burkina : les années se succèdent et rien n’avance pour les étudiants

appmanager

Laisser un commentaire

CAPTCHA