Actualités Politique Société

Relance de l’économie : le CISAG prépare une marche pour la réouverture des frontières

Le Conseil d’Information et de Suivi des Actions du Gouvernement (CISAG) se dit, au cours d’une conférence de presse tenue à Ouagadougou le lundi 12 avril 2021, préoccupé par la situation de l’économie nationale qui, selon lui, est mise à rude épreuve par les menaces de grèves incessantes des transporteurs.

Le CISAG dénonce des tentatives de contournement de la loi. « Pour notre part, nous estimons que force doit rester à la loi. Les menaces de grèves et autres blocages qui prennent parfois des Burkinabè en otage, montrent un besoin impérieux de mettre de l’ordre dans ce secteur sensible de la vie publique et économique », a lancé Issiaka Ouédraogo, président du CISAG qui a insisté que les tentatives de contournement de la loi doivent être sanctionnées avec la plus grande rigueur.

Le principal animateur de la rencontre s’est également prononcé sur les tiraillements observés ces derniers temps autour de l’affiliation à la majorité ou au CFOP. Il interpelle toute l’opinion sur la nécessité de relire la loi sur le statut du Chef de File de ‘Opposition politique du Burkina Faso afin d’éviter les amalgames. Il souhaite également que les amendements soient rapidement apportés au nouveau code électoral afin que l’échéance de 2022 prévue pour l’organisation des élections municipales soit respectée ».

Autre sujet abordé par les premiers responsables du CISAG, c’est la relance de l’économie mise à rude épreuve avec la fermeture des frontières du fait de la COVID 19. « Le CISAG envisage dans les jours à venir, en collaboration avec d’autres structures associatives, l’organisation d’une grande marche de soutien à la relance économique et d’encouragement de tous les acteurs du domaine », a conclu Issiaka Ouédraogo.

Issa Oumar Atiyé

Related posts

Tanzanie : John Magufuli décédé, la vice-présidente Samia Suluhu Hassan au perchoir

appmanager

Universités publiques du Burkina : les années se succèdent et rien n’avance pour les étudiants

appmanager

Les députés votent pour un prêt de 29 milliards de francs CFA pour lutter contre le Covid-19 au Burkina

appmanager

Laisser un commentaire