Actualités Société

La gouvernance foncière préoccupe la Commission épiscopale justice et paix du Burkina

Du 14 au 16 avril 2021, la Commission épiscopale Justice et Paix du Burkina (CJP-Burkina) organise un forum sous le thème « Etat de droit et gouvernance foncière : Quels engagements de l’Etat et du citoyen pour une société apaisée ? ». Ce forum se veut un cadre d’échange pour ces acteurs en vue de trouver des solutions sur les questions foncières afin de faciliter la cohésion sociale. La CJP-Burkina a donc organisé une conférence de presse dans la matinée du vendredi 9 avril à Ouagadougou pour décliner les grands axes de cette activité.

« Le foncier est source de conflits et de crises au Burkina Faso » a indiqué l’abbé Herman Ouédraogo, le secrétaire national de CJP-Burkina. L’homme de Dieu estime par conséquent qu’il faut prendre à bras le corps cette situation qui est la cause de mécontentement de certaines populations d’où la tenue de ce forum initié par la Commission épiscopale justice et paix du Burkina (CJP-Burkina). L’objectif est de trouver les voies et moyens pour venir à bout des problèmes fonciers.

Des solutions globales et durables aux questions foncières devront être trouvées à l’occasion de ce forum qui va réunir durant trois jours des acteurs du domaine foncier et de la cohésion sociale. « Près de 150 participants sont attendus à cette rencontre et les propositions et recommandations qui y sortiront seront soumises aux autorités comme contribution palliative aux problèmes fonciers au Burkina Faso » a affirmé l’abbé Herman Ouédraogo.

En rappel, la Commission Episcopale  Justice et Paix  est une organisation de l’Eglise catholique du Burkina Faso. Créée en 2003 et reconnue par un récépissé daté du 28 août 2006, elle est « apolitique et a un but non lucratif ». La Commission affirme œuvrer pour la promotion des Droits humains et la cohésion sociale au Burkina Faso.

Stéphane SANOU

Related posts

« Seule une révolution peut permettre au Burkina Faso de venir à bout des problèmes d’emploi des jeunes » clame l’Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ)

appmanager

JNP 2021 : «Les sociétés immobilières dépiècent les terres comme un mouton de tabaski » a déploré Bassiaka Dao, président de la CPF

Omar Compaoré

Oudalan dans le Sahel Burkina : 11 terroristes neutralisés par les Forces Armées Nationales

appmanager

Laisser un commentaire