A la une Actualités Société

Plus de 70 mille retraités de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) bénéficieront de visites médicales gratuites.

La Caisse nationale de sécurité sociale et la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires ont procédé hier matin au lancement officiel de la visite médicale annuelle gratuite au profit de leurs pensionnaires. C’est l’hôpital du district de Nongr-Massom dans l’arrondissement 4 de Ouagadougou qui a servi de cadre pour ce lancement officiel.

Ces visites médicales ont pour objectif de veiller sur la santé des retraités et de leurs conjoints.  Effectuer donc des visites permettra de révéler les éventuelles pathologies en vue de les traiter efficacement et dans les délais selon les initiateurs. C’est le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo, qui a présidé cette cérémonie. Il a laissé entendre que ces visites médicales au profit des personnes du 3e âge sont importantes. « Les personnes du 3e âge ont des besoins spécifiques en matière de santé, il est donc important de leur venir en aide pour qu’il reste en bonne santé » a précisé le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo.

Cette visite médicale annuelle est bien accueillie par le président de l’Association des retraités du Burkina Faso, Simon Ouédraogo. Il invite les concernés notamment les retraités et leurs conjoints à une réelle participation car il y va de leur bien a-t-il insité. « Le 3e âge est la période dans laquelle les pathologies sont récurrentes, ce soutien à l’endroit des retraités est donc utile et important » a affirmé Simon Ouédraogo

Cette visite annuelle gratuite à l’intention des retraités et de leurs conjoints de la Caisse nationale de sécurité sociale et de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires, qui est à sa 7e édition, s’étend du 18 mars au 17 juin dans les 13 régions du Burkina Faso.

Related posts

Coupe CAF : Salitas Fc s’offre la 2ème place du groupe C en battant l’ESS de la Tunisie

appmanager

Tanzanie : John Magufuli décédé, la vice-présidente Samia Suluhu Hassan au perchoir

appmanager

Universités publiques du Burkina : les années se succèdent et rien n’avance pour les étudiants

appmanager

Laisser un commentaire