fbpx
Société

Ouagadougou : le Groupement central des armées (GCA) dissout

Le Groupement central des armées (GCA) basé à Ouagadougou a été dissout par un décret présidentiel en date du 12 août dernier. Dans ce décret, il est précisé à l’article 2 que les corps de troupe relevant du GCA reçoivent temporairement les rattachements dans l’état-major général des Armées et de l’armée de terre.

Dans l’Etat-major général des Armées, les membres du GCA seront rattachés aux bataillons de la santé, de la justice militaire, de l’intendance, du matériel, du commandement et de soutien, au prytanée militaire de Kadiogo et au Centre de formation des opérations de soutien à la paix.

Dans l’armée de l’air, ils seront rattachés au bataillon des transmissions stratégiques des armées, au bataillon du génie militaire et au bataillon du train.

Le décret précise toutefois qu’un arrêté ministériel du ministre de la défense viendra préciser les modalités d’application du présent décret, notamment en ce qui concerne la gestion administrative du personnel.

Ce présent décret « abroge toutes dispositions antérieures contraires, notamment celles du Kiti N⁰AN VII-0100/FP/DPS portant changement de dénomination d’une formation militaire et du décret n⁰2006-124/PRES/PM/DEF du 31 mars 2006 portant changement de dénomination d’une formation militaire ».

Ainsi, le ministre de la défense et des anciens combattants est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au journal officiel du Faso.

Source : CEMGA

Related posts

La CNDH s’inquiète fortement de la résurgence des attaques terroristes

appmanager

La CADDL de l’arrondissement 11 de Ouagadougou dénonce une gestion catastrophique du foncier

appmanager

Litiges fonciers : des populations de Gaongo dans le Bazèga crient à l’expropriation

Omar Compaoré

Laisser un commentaire

CAPTCHA