fbpx
Actualités Société

Le Mouvement des Transporteurs contre l’Installation de la vie chère au Burkina Faso s’inquiète d’une probable vie chère

Il y a un écart entre la bascule de la Chambre de commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et celle de la firme étrangère « Afrique pesage » selon les membres du Mouvement des Transporteurs contre l’Installation de la vie chère au Burkina Faso. Pour eux, « Afrique pesage » égale à la vie chère. Ce sont des déclarations tenues lors d’une conférence de presse qui a eu lieu le 1er juin 2021 dans la matinée à la Bourse du Travail de Ouagadougou.

Le Mouvement veut donc éviter une vie chère au Pays des Hommes intègres. C’est pourquoi ses membres exigent « une bascule conforme et comparable à celle de la CCI-BF», a affirmé Lassané Dipama, porte-parole du Mouvement des Transporteurs contre l’Installation de la vie chère au Burkina Faso. Un mouvement qui exige un droit de pesage obligatoire de 2000 francs CFA sur chaque camion. Toutes les marchandises venant d’ailleurs ou de l’intérieur du pays sont concernées par ce droit de pesage.

Ledit mouvement prend donc à témoin l’opinion nationale, quant à une éventuelle augmentation des prix des produits de première nécessité dans les marchés et yaars. « Cette situation est inévitable si la mesure n’est pas stoppée dans l’immédiat », a prévenu Lassané Dipama. Ce dernier ajoute par ailleurs qu’il pourrait avoir aussi « une détérioration du climat social surtout dans le trafic routier.

Stéphane SANOU

Related posts

La gouvernance foncière préoccupe la Commission épiscopale justice et paix du Burkina

appmanager

Fiscalité douanière : les commerçantes invitées à s’exécuter de leurs devoirs

sidiki maitre

Apparition du charbon bacteridin dans le Ioba : prudence dance dans la consommation de la viande, avertit le ministre des Ressources animales

appmanager

Laisser un commentaire

CAPTCHA