fbpx
A la une Actualités Politique

Réconciliation nationale : La CODER propose l’implication des exilés politiques

La Coalition nationale pour la démocratie et la réconciliation (CODER) estime que les exilés politiques ne doivent pas suivre de loin le forum national sur la réconciliation nationale. C’est ce que cette structure a laissé entendre à l’occasion de sa première sortie de l’année 2021 et même après les élections couplées de novembre 2020.

Pour la CODER, les exilés politiques doivent participer au forum national sur la réconciliation nationale parce qu’ils ont leur mot à dire. Ablassé Ouédraogo, principal animateur de cette conférence de presse et président tournant de la CODER, a indiqué une fois de plus que pour la réussite de ce forum, il faut une justice transitionnelle. « La justice classique n’est pas la bonne option pour cette réconciliation nationale » a-t-il renchéri.

La CODER a, au cours de sa conférence de presse,  invité le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré à s’impliquer activement et sincèrement au processus de réconciliation nationale, car c’est une promesse de campagne. Même si Ablassé Ouédraogo déclare n’avoir aucun commentaire sur la nomination de Zéphirin Diabré en tant que ministre chargé de la Réconciliation nationale, il  a affirmé tout de même que Zéphirin Diabré a emprunté quelques pas déjà effectués par la CODER, notamment les différentes tournées déjà enregistrées chez les leaders religieux, coutumiers ou d’opinion.

A noter qu’à cette conférence de presse de la CODER, Ablassé Ouédraogo de Le Faso autrement était accompagné de Hermane Yaméogo de l’UNDD et de François Kaboré du RSR. Des partis membres de la Coalition nationale pour la démocratie et la réconciliation (CODER).

Related posts

Premier discours de Ibrahim Traoré en tant que Président assermenté

Denise Coulibaly

Sport : démission du coach Oscar Barro de l’ASFB

appmanager

70 ans du PMK : Roch Kaboré à la cérémonie de prise d’armes

appmanager

Laisser un commentaire

CAPTCHA