Décorations : La nation reconnaissante à 978 de ses fils et filles

Le président du CDP Eddie Komboïgo, tout comme le Général Moïse Miningou Chef d’Etat-major général des armées ont reçu les insignes de commandeurs de l’ordre de l’Etalon.

La cérémonie de reconnaissance des mérites a été organisée comme chaque année, à l’orée de la fête de l’indépendance qui aura lieu à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est. Au total en cette soirée du 6 décembre, ce sont 978 personnes issues des secteurs publics et privés en qui l’Etat a voulu traduire sa reconnaissance pour les services à lui rendus.

Ainsi, dans l’ordre de l’Etalon, il y avait au total 480 récipiendaires dont deux à titre posthume : Grand-croix (2), Grand officier (10), Commandeur (33), Officier (107), Chevalier (238). Ce sont des personnalités comme Naaba Baongho de Gourcy et Me Pacéré Titinga Frédéric qui été élevés à la Dignité de Grand-croix de l’ordre de l’Etalon.

Ils étaient 498 décorés dont deux à titre posthume dans l’ordre du mérite burkinabè, subdivisé ainsi qu’il suit : Grand-Croix 1, Grand officier 3, Commandeur 7, Officier 48, Chevalier 439. Dans ce registre, l’on retrouve des opérateurs économiques bien connus tels que Idrissa Nassa, Mahamoudou Bonkoungou, Apollinaire Compaoré faits Grands Officiers de l’Ordre de l’Etalon.

Tous les récipiendaires ont été félicités par le chef de l’Etat Roch Kaboré. Des distinctions, mais également une invite à travailler davantage pour mériter l’insigne remise, ont dit certains heureux décorés.

TCS
Lefaso.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *